AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ membre
COEUR : Célibataire
EMPLOI : Blogueuse
MESSAGES : 533
HERE SINCE : 08/06/2014
AVATAR : Jennifer Lawrence
HONNEURS :




MessageSujet: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Dim 8 Juin - 18:59


Honnêtement, Leah ne peut se rappeler une autre fois où elle s’est sentie aussi nerveuse. Si elle le pouvait, elle remonterait le temps de quelques semaines et resterait bien sagement aux Etats-Unis afin de ne pas avoir à affronter ce genre de moment. Elle avait retrouvé un semblant de confort, non ? Ou mieux, elle reviendrait des années en arrière et ne quitterait jamais ni l’Australie, ni Dionysos. Elle s’arrangerait pour ne jamais oublier sa pilule et ne pas tomber enceinte. Et aujourd’hui, plutôt que d’avoir la nausée tellement elle est angoissée, elle serait heureuse, sans doute toujours avec lui. Tout serait si parfait… Hélas, on ne refait pas le passé. On peut simplement tenter de réparer ses erreurs : c’est présentement ce qu’elle fait ici, aujourd’hui. Ce n’est peut-être pas l’endroit idéal pour venir affronter son ex petit ami, mais elle le connait suffisamment pour savoir qu’il aurait refusé de la rencontrer si elle l’avait appelé ou qu’il lui aurait fermé la porte au nez si elle avait eu le culot de se présenter chez lui. Ici, au moins, il ne pourra pas la fuir.

Elle paie donc son entrée, pénétrant ces lieux comme une pure étrangère, se mêlant à la foule des touristes. Par contre, elle connaît bien l’endroit puisque Dionysos l’y a souvent emmenée. Elle marche rapidement, ne portant pas vraiment attention aux animaux marins, évaluant plutôt du regard chacun des employés du parc, jusqu’à ce qu’elle le repère enfin… Même si ça fait plus de deux ans qu’ils sont séparés, il n’a pas changé. Enfin, faux : il a mûri, semble plus sombre, a changé de coiffure. C’est plutôt ce qu’elle ressent à sa vue qui n’a pas changé… Elle ne peut se résoudre à s’avancer davantage, se contacte de le fixer intensément, se disant qu’il relèvera peut-être la tête vers elle à un moment…

_________________

the scientist

tell me you love me, come back and haunt me oh and I rush to the start running in circles, chasing our tails coming back as we are nobody said it was easy oh it's such a shame for us to part nobody said it was easy no one ever said it would be so hard I'm going back to the start
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : célibataire
EMPLOI : soigneur à Seaworld
MESSAGES : 982
HERE SINCE : 07/03/2014
AVATAR : .Kit Harington
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Dim 8 Juin - 19:41


Les dauphins sont aujourd'hui ceux qui me sont le plus proche, dans ce parc. Beaucoup de mes collègues se sont éloignés, lorsqu'ils ont vu dans quel état je me trouvais depuis... et bien, presque trois ans maintenant. Je parle à quelques uns, rapidement, pour dire bonjour et si nous avons besoin de parler d'un animal en particulier... Mais je ne peux plus dire qu'ils sont de bons amis. Depuis que j'ai reçu cette promotion, j'ai réussi à me faire une place parmi les dauphins, et même si les autres soigneurs trouvent que je ne suis pas assez sociable, les animaux ne semblent pas m'en vouloir ou m'en porter préjudice. Quand je suis arrivé près du bassin, c'est Kiama qui est venu me voir en premier, avant même les autres êtres humains. N'est-ce pas un signe ? Je lui fais un signe de main, et il retourne nager prêt de sa compagne, avec qui il a eu un petit récemment. Ce n'est pas à moi de m'en occuper, pour le moment, la maman s'en charge seule. Nous n'avons qu'à surveiller, en fait. Une fois changé et prêt à bosser, c'est une séance d'entrainement que je commence avec Kiama, lui apprenant à sauter de telle sorte à ce qu'il finisse par un beau salto, avec peu d’éclaboussure. Alors pendant plus d'une heure, je ne fais que siffler, donner du poisson, et le féliciter pour ses exploits. Jusqu'à ce que je sente que son attention ne m'appartenait plus, et qu'il souhaitait retourner auprès de sa compagne. J'ai souris tristement, le caressant rapidement avant de le laisser partir. Du coup je quitte le bord du bassin, me redressant pour aller ranger le matériel, quand je la vis. J'ai d'abord cru que c'était une vision, mais même en clignant des yeux, elle n'a pas disparu. Peut-être que si je l'ignorais, elle partirait ? Mais non, elle semble avancer. à moins que ça ne soit moi ? Une fois à deux bons mètres d'elle, je n'ai plus aucun doute. Qu'est-ce que tu fais ici ? C'est les seuls mots que j'arrive à prononcer, alors que je me sens étonnement mal.

_________________



(a):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : Célibataire
EMPLOI : Blogueuse
MESSAGES : 533
HERE SINCE : 08/06/2014
AVATAR : Jennifer Lawrence
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Dim 8 Juin - 19:48

Leah s’était honnêtement attendue à un pire accueil. Il aurait été légitime que Dionysos l’ignore, ou l’envoie carrément promener. Sa question est posée sur un ton froid, mais cela n’est rien par rapport à ce qu’il aurait pu dire. Elle voit cela comme un encouragement, et maintient le regard de Dionysos, ne voulant absolument pas flancher. C’est elle qui vient séparer les derniers mètres qui les séparent, haussant les épaules en guise de réponse à la question de son ex petit ami. Comment a-t-elle pu rester aussi longtemps, si loin de lui ? Pendant plusieurs mois, il était son port d’attache, son partenaire de vie, son meilleur ami, son confident… Comment a-t-elle pu laisser les choses aller à ce point ?

« Je suis venue t’expliquer… et te demander pardon. », dit-elle sur un ton hésitant, les sourcils froncés. Elle ne sait toujours pas si elle doit lui dire la vérité : c’est cela qui a fait en sorte qu’elle a passé près de trois ans dans le silence. Elle a toujours aussi peur de tout dévoiler. Mais il a le droit de savoir…

_________________

the scientist

tell me you love me, come back and haunt me oh and I rush to the start running in circles, chasing our tails coming back as we are nobody said it was easy oh it's such a shame for us to part nobody said it was easy no one ever said it would be so hard I'm going back to the start
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : célibataire
EMPLOI : soigneur à Seaworld
MESSAGES : 982
HERE SINCE : 07/03/2014
AVATAR : .Kit Harington
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Dim 8 Juin - 20:09

Je ne sais pas comment qualifier cette douleur. Elle fait mal, me serre la poitrine comme pour me rappeler à quel point j'avais eu mal lorsqu'elle m'avait quittée. Mes poings se serrent malgré moi contre l'anse du seau que je tiens, que je finis par poser pour ne pas me faire de mal inutilement. Et quand je lui demande ce qu'elle fait là, elle ose me répondre qu'elle vient me demander pardon. Je détourne la tête, riant légèrement, et amèrement. Pardon pour quoi ? Pour être partie sans donner de raisons ? Pour ne jamais m'avoir donné de nouvelles ? Pour revenir comme une fleur, comme si rien ne s'était passé ? Je pose le seau au sol, et m'approche un peu plus, essayant de cacher ma douleur derrière ma masque de haine. Du moins, j'essaye... J'espère que tu as de bonnes explications. Dans le cas contraire, retourne d'où tu viens. Moi qui avait tant espéré qu'elle revienne, depuis toutes ses années...

_________________



(a):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : Célibataire
EMPLOI : Blogueuse
MESSAGES : 533
HERE SINCE : 08/06/2014
AVATAR : Jennifer Lawrence
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Lun 9 Juin - 21:06

Au moins, Dionysos a le mérite d’être clair : la colère qu’il a ressentie face au départ de Leah est toujours intacte. Mais elle sent qu’il s’agit de beaucoup plus que d’une frustration banale, elle l’a véritablement blessé et elle ne sait pas si elle pourra se le pardonner. Elle-même sent douloureusement son cœur lui rappeler à quel point elle a gaffé, et elle doit se mordre l’intérieur de la joue pour ne pas laisser libre cours aux larmes qu’elle sent monter. Elle n’a pas le droit de montrer sa propre douleur, elle n’a que le droit de prendre le temps que voudra lui accorder son ancien petit ami pour s’expliquer. Quel gâchis…

« Pardon pour tout. », marmonne-t-elle, soutenant toujours son regard malgré qu’elle meurt d’envie de baisser la tête, honteuse. Elle a toujours eu le don de masquer ses émotions, et elle peut sans doute paraître froide et distante, comme si tout cela n’était qu’une vieille histoire du passé sans importante. Ses yeux, par contre, expriment tellement d’émotions contradictoires qu’il est impossible de les analyser. « Je peux t’expliquer… je ne sais pas si ça pourra m’excuser, mais si au moins tu pouvais comprendre… » Elle parle à mi-voix, tant pour elle que pour lui.

_________________

the scientist

tell me you love me, come back and haunt me oh and I rush to the start running in circles, chasing our tails coming back as we are nobody said it was easy oh it's such a shame for us to part nobody said it was easy no one ever said it would be so hard I'm going back to the start
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : célibataire
EMPLOI : soigneur à Seaworld
MESSAGES : 982
HERE SINCE : 07/03/2014
AVATAR : .Kit Harington
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Lun 9 Juin - 21:15

Je la déteste. Je ne suis même pas sûr que ce mot soit adéquat tant ma douleur est immense. Par contre, je ne peux pas ignorer une chose : Jordan n'est pas bien. Elle n'a pas son habituel sourire, et bien que la situation ne porte pas à amusement, elle devrait au moins... j'en sais rien, montrer qu'elle s'en fiche ? Alors que là, pas du tout... Je la connaissais bien, mieux que quiconque sûrement, et je sentais qu'elle n'était pas bien. Etait-ce de ma faute ? Mon ton, ou alors ma haine envers elle ? Et voilà, maintenant, j'en suis presque à dire que c'est de ma faute. Et c'est pour ça que je la hais tant. Ce pouvoir qu'elle avait sur moi, à me faire plier... Il est toujours présent, au fond, beaucoup moins intense qu'avant. Mais assez pour que je détourne la tête en voyant la tristesse dans ses yeux. J'ai finis par soupirer, et par retourner dans la cabane prêt du bassin, histoire de poser mes affaires et retirer ma combinaison. J'ai remis mon short, ainsi que ma chemise au nom du parc, avant d'aller la rejoindre. Je t'écoute. Je croise les bras, et essaye de ne pas la regarder un maximum. Je ne veux pas lui ceder. Mais je veux savoir, c'est plus fort que moi. Même si je sais que je vais certainement avoir mal.

_________________



(a):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : Célibataire
EMPLOI : Blogueuse
MESSAGES : 533
HERE SINCE : 08/06/2014
AVATAR : Jennifer Lawrence
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Lun 9 Juin - 21:34

Elle ne supporte pas de le voir ainsi, tellement blessé et habité par cette peur qu’elle lui fasse encore plus de mal. Dieu qu’elle se déteste! Elle a toujours eu ce caractère impulsif et cette capacité à tout plaquer derrière pour changer de vie. Elle l’avait fait une fois en déménageant en Australie, et vient tout juste de le refaire en revenant ici. Mais, d’habitude, les conséquences ne touchent qu’elle, et elle est suffisamment forte de caractère pour se convaincre qu’elle n’en souffre pas. Mais là, elle a blessé quelqu’un, et pire encore, quelqu’un à qui elle tient énormément.

« Je ne sais même pas comment commencer… » Chose sûre, la confiance en elle qui la caractérise normalement semble aujourd’hui effacée. Ce n’est d’ailleurs pas un état dû au fait qu’elle soit face à lui, mais plutôt un nouvel état mental bien installé depuis son retour en Australie. Elle doute tellement de tout, surtout d’elle. « J’ai… eu un enfant. Enfin. Toi aussi. Je … nous avons un fils. »

_________________

the scientist

tell me you love me, come back and haunt me oh and I rush to the start running in circles, chasing our tails coming back as we are nobody said it was easy oh it's such a shame for us to part nobody said it was easy no one ever said it would be so hard I'm going back to the start
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : célibataire
EMPLOI : soigneur à Seaworld
MESSAGES : 982
HERE SINCE : 07/03/2014
AVATAR : .Kit Harington
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Lun 9 Juin - 21:52

C'est bizarre de la voir comme ça... Elle a perdu cette joie de vivre, et son état si... sûr d'elle ! Elle avait vraiment l'air d'être mal, et j'avoue que je ne savais pas trop comment le prendre. Je ne pouvais pas faire comme si rien ne s'était passé, et ainsi lui offrir mon pardon. Mais je ne pouvais pas lui refuser une explication. Je ne pouvais pas faire comme si ce n'était qu'une inconnue. Je l'ai aimé, plus que tout au monde, et j'ai tout donné pour elle. Ma vie, ma famille, mes amis... Et qu'avais-je maintenant ? Mais le pire dans tout ça c'est que si j'avais su, aurais-je agit autrement ? J'ai arrêté d'y penser en la voyant si mal. Je lui ai permis de s'expliquer, tout en l'ignorant en même temps. Je voulais savoir, tout en restant détaché. Quand elle m'avoua ne pas savoir par où commencer, j'ai soupiré. ça commençait bien. Mais je n'ai rien dit, la laissant continuer. J’ai… eu un enfant C'était exactement ce que je m'étais imaginée... qu'elle parte avec un autre homme, et qu'ils créaient une famille. C'était la version qui faisait la plus mal d'ailleurs. Je me suis mordu la lèvre, pour ne pas crier ou autre. Enfin. Toi aussi. Hein ? Euh, non. Moi je l'ai attendu, pendant de longues années, sans personne. Alors encore moins avec un enfant. Je … nous avons un fils. Et là, le choc. Je crois que mon coeur s'est arrêté de battre quelques secondes, et tout mon sang est allé dans ma tête. Une douleur me prend, et je cale ma tête entre mes mains une seconde, avant de la fixer. Elle ne rit pas, ça n'a pas l'air d'être une blague. ... C'est ... Quoi ? C'est pas possible... Tu n'étais pas... enceinte, et tu... enfin... on s'est toujours protégé, comment.. ? Mes jambes me lâchent. Il me faut un banc, ou n'importe quoi. Je panique, je crois.

_________________



(a):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : Célibataire
EMPLOI : Blogueuse
MESSAGES : 533
HERE SINCE : 08/06/2014
AVATAR : Jennifer Lawrence
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Mar 10 Juin - 13:45

Vraiment, elle aurait pu avoir plus de tact. Lui annoncer la nouvelle comme ça a l’effet d’une bombe, elle en a bien conscience. Mais comment aurait-elle pu faire autrement? Elle voit qu’il ne va pas bien, elle remarque la rougeur dans son visage, l’état de trouble dans lequel il est plongé. Elle voudrait pouvoir le serrer dans ses bras, lui apporter du soutien, du réconfort. Mais elle ne le fait pas par peur qu’il la repousse violemment, peur qu’il lui jette au visage toutes les erreurs qu’elle a commises, peur qu’il lui ordonne de foutre le camp et de sortir de sa vie à jamais. Elle ne peut toutefois pas le laisser dans cet état, c’est pourquoi elle lui attrape la main et se dirige d’un pas autoritaire vers un coin à l’abris des regards. Elle force Dionysos à s’asseoir sur un banc, s’assoit à ses côtés. Et c’est simplement à cet instant qu’elle retire sa main, malgré l’envie de la laisser dans celle de son ancien amour.

« Je sais que ça paraît dur à croire. J’ai… paniqué, quand je l’ai su. J’ai dû oublier une pilule au mauvais moment du mois, et voilà… un accident. » Elle se sent mal de parler d’accident en pendant au petit gamin qu’elle a laissé en Amérique. Sur le coup, en apprenant sa grossesse, elle se fichait éperdument de l’enfant à naître, ne voulant que s’en débarrasser au plus vite. Mais maintenant qu’il a une réalité affective à ses yeux, c’est complètement différent. « Il a tes yeux… et tes cheveux. », murmure-t-elle.

_________________

the scientist

tell me you love me, come back and haunt me oh and I rush to the start running in circles, chasing our tails coming back as we are nobody said it was easy oh it's such a shame for us to part nobody said it was easy no one ever said it would be so hard I'm going back to the start
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : célibataire
EMPLOI : soigneur à Seaworld
MESSAGES : 982
HERE SINCE : 07/03/2014
AVATAR : .Kit Harington
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Mar 10 Juin - 17:28

Je sais qu'elle a une personnalité à elle. Cette femme, il n'y en a pas deux dans le monde, et c'est entre autre pour ça que j'en suis tombé amoureux. Malgré ses humeurs changeantes, elle restait une femme extraordinaire. Elle l'est sans doute toujours, mais ce qu'elle m'a fait... Non, je ne suis pas sûr de réussir à lui pardonner un jour. Sans en connaitre la raison et elle avait intérêt à ce qu'elle soit valable... Et elle me donna sa raison : Un enfant. Notre enfant. J'ai eu l'impression pendant un instant d'être déconnecté du monde. Je cherchais comment c'était possible. Comment nous avions pu faire un enfant. Comment est-ce que je n'ai pas pu m'en rendre compte ? J'ai senti sa main prendre la mienne, et je l'ai serrée, comme si ça pouvait m'aider. Je me retrouve assis sur un banc, sans m'être rendu compte de rien. Je l'écoute me dire que c'était un accident, une histoire de pilule. Comment un enfant peut-être un accident ? Oh mon dieu, un enfant... ça veut dire que j'ai en enfant... Que je suis papa ! Quand elle me dit qu'il a mes yeux et mes cheveux, je ne peux pas m’empêcher de passer une main dedans, tout en tournant la tête. Je... Je veux le voir. Après tout... j'avais un fils ! Ce n'était pas comme si je pouvais l'ignorer. Et c'est pour ça que tu m'as quitté ? Parce que tu étais enceinte ? ...Pourquoi ? Là, la douleur et la peine était revenue... Je n'aimais pas parler de cette rupture, et encore moins avec la concernée.

_________________



(a):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : Célibataire
EMPLOI : Blogueuse
MESSAGES : 533
HERE SINCE : 08/06/2014
AVATAR : Jennifer Lawrence
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Mer 11 Juin - 17:53

Elle ne s’attendait franchement pas à ce que Dionysos demande à le voir. Du moins, pas aussi rapidement! Elle s’était plutôt attendue à un refus total d’accepter à vérité, quitte à ce qu’il la traite carrément de menteuse et de manipulatrice. La confiance aveugle qu’il accorde à ses paroles la touche en même temps qu’elle la blesse, parce que cela lui remémore les bons côtés de Dionysos et ce à quoi elle a renoncé à le quittant. « J’ai bien une photo… », dit-elle en fouillant dans son sac pour en extirper une photographie. Sur le cliché pris il y a quelques semaines à peine, on peut voir ce petit bout d’homme de deux ans, qui sourit paisiblement. C’est elle qui avait pris la photo avant de quitter l’Amérique, c’est à elle qu’il adressait ce sourire si adorable. Elle avait eu la vague impression qu’il serait triste de son départ, impression confirmée par sa mère adoptive avec qui elle parlait à tous les jours. Depuis qu’elle n’allait plus le voir, il dormait très mal et pleurait sans arrêt.

« J’imagine que tu ne parlais pas d’une photo en parlant de le voir… » Elle pince les lèvres, soupire longuement. Comment lui expliquer, lui faire entendre le raisonnement qui a dicté ses actes à l’époque sans paraître pour une sans cœur?! « J’ai paniqué quand je l’ai appris. Et tu me connais, je ne suis pas du genre à réfléchir très longtemps avant de suivre mes instincts… C’est d’ailleurs un côté de moi que tu aimais… Je suis partie en Amérique. Et, je ne sais pas si j’ai le droit de te le demander, mais j’aimerais vraiment que tu me croies quand je te dis que mon intention n’était pas de te quitter. Je voulais juste échapper à la réalité, je voulais revenir, je te le jure… » Elle parle à une vitesse folle, parce qu’elle a peur qu’en prenant son temps, elle se mette à lui mentir. Car, oui, il est plus que tentant de chercher à dissimuler la vérité et à inventer des raisons plus justifiables à ses agissements. Mais elle tient à être sincère. « Je t’aimais. Enfin, je t’aime toujours. Mais là n’est pas la question. La vérité, c’est que j’ai voulu me faire avorter, et je ne voulais pas que tu le saches. Je ne voulais pas que tu m’en empêches. L’aurais-tu fait? » Cette question est posée d’une voix douce et anxieuse, alors que son regard retrouve la tendresse d’autrefois.

_________________

the scientist

tell me you love me, come back and haunt me oh and I rush to the start running in circles, chasing our tails coming back as we are nobody said it was easy oh it's such a shame for us to part nobody said it was easy no one ever said it would be so hard I'm going back to the start
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : célibataire
EMPLOI : soigneur à Seaworld
MESSAGES : 982
HERE SINCE : 07/03/2014
AVATAR : .Kit Harington
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Mer 11 Juin - 19:54

Une photo... Donc on ne s'est pas compris, tous les deux. Je voulais le voir lui, mon... fils. En chair et en os, pour me rendre compte. Parce que clairement, ça n'était pas encore quelque chose dont je me faisais à l'idée. J'étais père, mais sans avoir mon fils devant moi, c'était comme me dire que j'étais milliardaire sans le chèque qui va avec. Je regarde quand même la photo, ayant un petit sourire. C'est vrai qu'il me ressemblait un peu, mais le sourire était le même que sa mère. Il est beau... Mais je le garde pour moi. Elle lit dans mes pensées, et répond avant même que j'ai à le lui demander. Je l'écoute en regardant la photo, essayant de me forcer à me rendre compte qu'il est bel et bien mon fils. Notre fils. Tu ne voulais pas me quitter ? Si tu ne le voulais pas, tu serais revenu. Avant aujourd'hui, je parle... Je garde la photo dans les mains, réfléchissant à ses paroles. Si tu m'aimais vraiment, tu n'aurai pas pu me laisser ! Tu m'aurais donné des nouvelles, ou juste un signe ! Moi aussi je t'aimais, et c'est bien pour ça que j'ai tant souffert. Et que je souffre encore, mais je ne lui dirais pas. à quoi ça servirait qu'elle le sache ? Mais je crois que le pire est quand elle m'avoue qu'elle m'aime encore. Heureusement, une question m'évite d'avoir à répondre à sa phrase. Je ne t'en aurai pas voulu, tu avais le droit de ne pas vouloir d'enfant... Pour être honnête, je t'aurai sûrement demandé de réfléchir parce que... Moi j'aurai voulu de lui. Mais la décision te revenait de toute façon. Elle le savait, j'ai toujours été un peu soumis à elle sur les grandes décisions à prendre... Mais... pourquoi ne pas avorté du coup ? Enfin.. Vu que tu l'as gardé, tu aurais pu revenir.. avec lui... Je lui rend la photo à regret. Et... il s'appelle comment ?


_________________



(a):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : Célibataire
EMPLOI : Blogueuse
MESSAGES : 533
HERE SINCE : 08/06/2014
AVATAR : Jennifer Lawrence
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Jeu 12 Juin - 2:52

Son cœur bat à une vitesse folle alors qu’elle sent l’angoisse monter en elle. Elle sait bien qu’il a le droit tout à fait légitime de lui faire ces reproches, que ceux-ci sont totalement fondés! Elle-même agirait de la même manière à sa place. Mais cela lui fait mal à entendre, parce que justement il s’agit de la vérité et que celle-ci est beaucoup plus difficile à assumer que des reproches injustifiés. « Les choses se sont enchaînées, et lorsque j’ai réalisé à quel point je tenais à toi, je m’imaginais qu’il était déjà trop tard. Je pensais que ce serait mieux pour tout le monde si je disparaissais, tout simplement… Je sais que c’est idiot. Mais c’est ainsi que je me sentais à l’époque. » Comment justifier l’injustifiable…

« Si je te dis la vraie raison, tu vas me détester.. », soupire-t-elle. « Mais bon, tu me détestes déjà, pas vrai? » Elle dit cela sur un ton faussement amusé, tentant sans doute d’amener une touche de légèreté à cette ambiance lourde. « Je n’avais pas l’argent pour l’avortement. Je ne savais plus quoi faire, et du coup il était trop tard… Alors je l’ai gardé. Enfin, jusqu’à l’accouchement. Il a été adopté par un couple adorable… » C’est vrai, les parents sont généreux, affectueux, intelligents. Un couple parfait pour accueillir cet enfant! Sauf que, si elle le pouvait, elle leur arracherait le gamin pour le reprendre avec elle. « Il s’appelle Jack. Je leur ai suggéré de l’appeler comme toi, mais ils m’ont trouvée étrange… » Nouvelle tentative d’humour : elle a toujours adoré le prénom original de son ancien amoureux et l’a plus d’une fois taquiné à ce propos.

_________________

the scientist

tell me you love me, come back and haunt me oh and I rush to the start running in circles, chasing our tails coming back as we are nobody said it was easy oh it's such a shame for us to part nobody said it was easy no one ever said it would be so hard I'm going back to the start
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : célibataire
EMPLOI : soigneur à Seaworld
MESSAGES : 982
HERE SINCE : 07/03/2014
AVATAR : .Kit Harington
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Jeu 12 Juin - 11:06

ça c'est clair que c'est idiot. Si elle savait... J'ai passé deux ans à sursauté à chaque fois que quelqu'un frappait à la porte, même si il était impossible pour Leah de savoir ou j'habitais maintenant... Pendant un moment, j'étais persuadé de la voir partout, passant pour un fou au regard de certaines personnes. D'autres fois, c'était quand j'étais persuadé qu'elle allait revenir, alors que plus d'un an s'était écoulé. Ce n'est qu'après que j'ai commencé à déprimé, sachant qu'elle n'allait jamais revenir. Et voilà que maintenant que je commençais à m'y faire, elle revenait. Je n'ai pas rit quand elle me dit que je la détestais déjà de toute façon, et la laissait continué. Pardon ?! Non, elle n'avait pas pu... Donc... si j'ai bien tout compris... T'es partie pour avorter sans me le dire, et résultat, tu n'as pas avorté, mais tu n'es pas revenue non plus. Au lieu de ça, tu as accouché, et à fait adopter le bébé. Comment tu as pu faire adopter... notre enfant ? Son prénom résonna dans mon esprit. Jack. J'avais un fils, et il s'appelait Jack. Et d'un coup, ça m'avait frappé. Tu aurais du revenir. Aujourd'hui on serait encore tous les deux, enfin, tous les trois, et on serait certainement heureux. Regarde nous maintenant, on a l'air de quoi ? nous sommes tous séparés. Une famille brisée, avant même qu'elle ait pu s'épanouir. Et j'ai pas un mot à dire là dedans ? Jsuis quand même le père, putain ! Y'a pas un truc d'annulation d'adoption ? Parce que certes tu as pas voulu du bébé, mais tu t'es jamais dit que ça pouvait ne pas être mon cas ?

_________________



(a):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : Célibataire
EMPLOI : Blogueuse
MESSAGES : 533
HERE SINCE : 08/06/2014
AVATAR : Jennifer Lawrence
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Ven 13 Juin - 0:21

« Notre enfant ». Quel concept étrange, en ce qui les concerne. Alors qu’ils sont si loin l’un de l’autre, un « nous » existe encore, parce qu’il s’est concrétisé dans un humain qui sera toujours indépendant d’eux, indifférent au fait qu’ils soient ensemble ou séparés. Même s’ils devaient se quitter à jamais et ne jamais se revoir, ce « nous » existera toujours quelque part. Leah entend les reproches de Dionysos, hoche la tête lentement, sans chercher à se justifier ou à réfuter ce qu’il dit. Il a raison, après tout. « Mais je sais que j’aurais du revenir! J’aurais du ne jamais quitter, c’est sans doute la pire des conneries que j’ai jamais commise, et qui de mieux placé que toi pour savoir que j’en ai commis pas mal dans ma vie… » Parce que, oui, il la connaît par cœur et elle lui a raconté plus d’un anecdote où elle se mettait les pieds dans les plats. À l’époque, ils riaient de son caractère et de son impulsivité problématique, sans savoir où cela allait éventuellement les mener.

L’ultime question de Dionysos la plonge dans un silence songeur. À dire vrai, elle n’a aucune idée des droits qu’a son ex petit ami face à l’enfant. Elle-même s’est engagée à ne jamais chercher à ravoir la responsabilité de celui-ci, mais elle ignore s’il pourrait faire quelque chose… Elle se félicite mentalement d’avoir eu la brillante idée de donner la réelle identité du père plutôt que d’indiquer « inconnu ». « Je… n’en ai aucune idée. Je peux m’informer. Tu le voudrais? » Le regard qu’elle pose sur lui est rempli d’espérance, parce qu’au fond, elle aussi n’a qu’une seule envie : ravoir ce petit bout d’homme près d’elle. Peut-être que Dionysos ne voudrait pas la voir prendre part à son éducation, vu son tempérament… mais, au moins, le savoir près d’elle plutôt qu’à l’autre bout de la planète améliorerait grandement la situation.

_________________

the scientist

tell me you love me, come back and haunt me oh and I rush to the start running in circles, chasing our tails coming back as we are nobody said it was easy oh it's such a shame for us to part nobody said it was easy no one ever said it would be so hard I'm going back to the start
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : célibataire
EMPLOI : soigneur à Seaworld
MESSAGES : 982
HERE SINCE : 07/03/2014
AVATAR : .Kit Harington
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Ven 13 Juin - 12:46


Oui, c'est vrai qu'elle a fait beaucoup de conneries dans sa vie... mais jamais elles avaient été aussi grave que celle là. Elle m'avait quitté, avait eu un enfant de moi, et l'avait fait adopté à des inconnus. Parce que oui, c'était exactement ça pour moi : Mon fils était entre les mains d'inconnus. Peut-être qu'ils s'en occupaient bien, mais je pouvais le faire aussi. Je n'en reviens toujours pas... j'aurai pu être choqué, et ne pas réussir à croire que j'avais un enfant mais... Au contraire, ça a augmenté ma rage, et je pourrais la déverser dans une cause qui me tiens à cœur. Quand je la regarde, je vois un regard qui me fait presque trembler. On dirait que ce sujet est sensible, ce qui est compréhensible, mais... J'ai l'impression qu'elle regrette l'adoption. J'ai un petit sourire, et elle me motive à franchir le pas. Celui qui montre bien que je ne veux pas que mon fils soit loin de moi. Je veux, oui. Je... Je suis même prêt à payer un avocat, s'il le faut. Je suis déterminé, c'est sûr. Je perd mon sourire en effaçant l'image de mon fils, afin d'y mettre celle de Jordan. ça me fait quand même mal de la voir, elle me rappelle ce que nous avions avant et surtout, notre rupture. Il reste encore une question qui trote dans ma tête, et il ne me fallu qu'une minute pour oser lui demander. Et tu es revenu que pour me dire que j'avais un enfant, et me demander pardon ? Tu sais que je ne peux pas tout pardonner comme ça... C'est... trop d'un coup.

_________________



(a):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : Célibataire
EMPLOI : Blogueuse
MESSAGES : 533
HERE SINCE : 08/06/2014
AVATAR : Jennifer Lawrence
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Ven 13 Juin - 17:30

À la mention d’un avocat, les yeux de Leah brillent. Elle-même n’aurait jamais les moyens d’en payer un, parce qu’elle a trop souvent compté sur le soutien financier de ses parents et n’a jamais vraiment fait d’économies sur son propre salaire, se contentant de dépenser l’argent gagné par son travail dans de nouveaux vêtements, dans des accessoires de mode, ou simplement pour se payer du bon temps. Si elle avait su… Étrangement, la maternité l’a rendue plus mature, elle sait davantage reconnaître ses priorités désormais. Elle a gagné une belle somme d’argent lors de l’adoption, car plutôt que de livrer son enfant aux mains du gouvernement, elle a plutôt agit en tant que mère porteuse en faisant directement affaire avec le couple adoptif. Mais comme toutes ses affaires étaient restées en Australie, elle a du s’acheter une nouvelle garde-robe et payer un billet d’avion pour revenir ici. Il ne reste presque plus rien de cette somme… « Je paierai avec toi. Je ne pourrai pas me mêler à la bataille juridique que tu vas entreprendre, du moins pas officiellement. Mais je te jure que je vais mettre toutes les heures qu’il faudra pour qu’on puisse récupérer notre enfant. » Elle s’emballe sans doute trop, Dionysos ne veut sans doute pas de son aide. Mais elle s’en fiche, elle se sent directement liée à Jack, et jamais elle ne voudrait l’abandonner à nouveau. Elle le regrette déjà si amèrement… « Il me manque tellement… », avoue-t-elle, le regard humide. Les larmes qu’elle refoule depuis un bon moment s’échappent enfin, et c’est d’une main impatiente qu’elle les essuie sans y porter davantage attention. « Je ne m’attendais pas à ce que tu me pardonnes. Déjà, que tu m’écoutes, c’est beaucoup. Je sais que je t’ai blessé, et si ça peut aider, moi aussi j’ai souffert. Beaucoup. » Elle reste silencieuse un moment, le regardant avec la même intensité qu’autrefois. « Mais penses-tu le pouvoir un jour? Pas oublier, je sais que c’est impossible… mais me pardonner? Je suis prête à tout pour te prouver que j’ai changé… »

_________________

the scientist

tell me you love me, come back and haunt me oh and I rush to the start running in circles, chasing our tails coming back as we are nobody said it was easy oh it's such a shame for us to part nobody said it was easy no one ever said it would be so hard I'm going back to the start
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : célibataire
EMPLOI : soigneur à Seaworld
MESSAGES : 982
HERE SINCE : 07/03/2014
AVATAR : .Kit Harington
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Ven 13 Juin - 18:55


Elle parle beaucoup, vite, et avec les yeux qui brillent. Je suppose que c'est de la joie, et qu'elle est heureuse de voir que je souhaite récupéré Jack. Mais je n'aurai pas pensé qu'elle aurait été si... enthousiaste ! Après tout, c'est elle qui a fait les démarches pour l'adoption, alors... qu'elle propose de m'aider à payer était étonnant. Je m’apprête à mettre les choses au clair, et lui dire que je n'avais pas besoin de son aide, et lui rappeler que tout cela ne serait pas arrivé si elle ne l'avait pas abandonné une première fois mais... Une larme coule sur sa joue, et ça ne peut pas m'échapper, même si elle l'essuie rapidement. Et ça me fait mal, malgré tout ce temps. Elle a beau m'avoir fait souffrir, et continuer encore maintenant, Mais je ne peux pas la laisser comme ça. Du coup, après une micro hésitation, je m'approche d'elle et la prend dans mes bras. ça fait du bien, je l'avoue... J'ai longtemps rêvé de ce moment, au début... Lorsque ça ne faisait que trois mois qu'elle était partie... Je l'écoute quand même, cherchant les bons mots pour répondre. Je ne sais pas si... J'arriverai à te pardonner. Je sais pas où j'en suis, et... je veux plus vivre comme j'ai vécu ces dernières années. Je vois les regards de certains de mes collègues qui passent me demander du regard si tout va bien. J'ignore, c'est pas le moment. J'ai changé, et certainement pas en bien... Et je ne sais pas si c'est une bonne idée que... que tu me prouves quoi que ce soit... J'étais totalement perdu, en fait. Un appel d'urgence à ma soeur allait se faire dès ce soir.

_________________



(a):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : Célibataire
EMPLOI : Blogueuse
MESSAGES : 533
HERE SINCE : 08/06/2014
AVATAR : Jennifer Lawrence
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Sam 14 Juin - 17:28

Dès qu’il la prend dans ses bras, elle se sent fondre. Un flot de souvenirs remonte dans sa mémoire alors qu’elle sent ses bras si rassurant autour d’elle, alors qu’elle-même le serra contre lui, enfouissant son visage dans ce cou si souvent embrassé, humant son odeur qu’elle a toujours adorée… Il lui a tellement manqué! Et, malgré cette proximité, il lui manque toujours. Parce que tout a changé, parce qu’elle a tout gâché. Si au moins elle pouvait mettre la faute sur autre chose que ses propres agissements… Plutôt que de la consoler, cette étreinte ne fait qu’aggraver son état, alors secouée de sanglots silencieux. Elle voudrait tellement être forte, ne pas montrer la faiblesse qu’elle ressent si intensément… Mais son corps est secoué par son chagrin. « Moi non plus, je ne veux plus vivre comme ces dernières années. Être loin de toi était de loin la pire épreuve de ma vie. » Chaque mot est empreint de sincérité. « C’est moi qui t’a brisé. Laisse-moi t’aider à aller mieux… Tu n’as plus confiance en moi, c’est normal. Mais moi j’ai confiance en toi, et je sais que tu peux être heureux. »

_________________

the scientist

tell me you love me, come back and haunt me oh and I rush to the start running in circles, chasing our tails coming back as we are nobody said it was easy oh it's such a shame for us to part nobody said it was easy no one ever said it would be so hard I'm going back to the start
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : célibataire
EMPLOI : soigneur à Seaworld
MESSAGES : 982
HERE SINCE : 07/03/2014
AVATAR : .Kit Harington
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Sam 14 Juin - 17:50


Je la serre dans mes bras, bien que ça fasse mal. Mais j'en sais rien, je crois qu'au fond, ça me fait du bien. Je la sens pleurer encore contre moi, même si elle essaye de le cacher. Elle a toujours été une femme fière, et n'a jamais montré ses moments de faiblesse, ou bien rarement. Et là, elle se laissait aller, comme si elle en avait assez de porter un masque. J'aurai tant aimé que mes soeurs et mes parents la voit comme ça... peut-être qu'ils auraient compris que ce n'était pas qu'une garce sans coeur. ça a été la pire épreuve de sa vie, et je murmure que moi aussi, ça a été la pire. Elle doit certainement le savoir mais bon... Elle me propose de m'aider, et je ne comprend pas très bien pourquoi... Elle ne sait pas dans quelle merde elle met les pieds, et si ma soeur et mes amis n'ont pas réussis... Mais la curiosité gagne rapidement. Et je peux savoir comment tu vas t'y prendre ? Je sais que tu me connais, mais c'est pas suffisant pour me faire aller mieux... Surtout maintenant. Car il faut avouer qu'avec son retour, l'histoire de mon fils, et le reste... ça ne m'avait pas aidé. En tout cas, je ne la lâche pas. Je sais que dès que l'étreinte se brisera, quelque chose cessera. Et pour l'instant, ça m'aide d'être dans ses bras, ça m'apporte un certain réconfort que j'ai attendu pendant des années. Mes bras se nouent dans son dos, et ma tête repose sur la sienne, fermant les yeux quelques instants.

_________________



(a):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : Célibataire
EMPLOI : Blogueuse
MESSAGES : 533
HERE SINCE : 08/06/2014
AVATAR : Jennifer Lawrence
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Sam 14 Juin - 18:11

Oui, comment fera-t-elle pour l’aider? Il s’agit d’une excellente question à laquelle elle n’a malheureusement aucune réponse. Elle voudrait juste être là pour lui, voudrait que sa simple présence répare tout. Ça semble tellement narcissique, dit ainsi! Comme si le simple fait de revenir vers lui signifiait que tout allait redevenir comme avant, que ces trois dernières années s’effaceraient complètement et que toute la souffrance ressentie disparaîtrait sans laisser de séquelle. Trop utopique pour être réel. « J’en sais rien. », avoue-t-elle finalement, un petit rire embarrassé s’échappant de ses lèvres. « Mais je suis prête à parier que cette bataille va te faire du bien. Elle va rallumer un feu en toi. » Elle ignore comment Dionysos a été ces dernières années, elle se dit qu’un jour, il voudra peut-être le lui raconter. Mais elle est à peu près certaine que, comme elle, il s’est senti vide, éteint. La brûlure vive d’une passion s’était complètement éteinte, et ensemble, ils pourront la rallumer, non pas au travers de l’amour qu’ils pourraient ressentir l’un envers l’autre, mais par le biais de cette bataille commune n’ayant qu’un but : récupérer leur enfant. « Et je te garantis que, quand tu tiendras Jack dans tes bras, tu vas tomber irrémédiablement amoureux de lui. C’est un ange, un gamin tellement adorable. Il mord dans la vie, il passe son temps à rire et à sourire… Un vrai petit rayon de soleil. »

_________________

the scientist

tell me you love me, come back and haunt me oh and I rush to the start running in circles, chasing our tails coming back as we are nobody said it was easy oh it's such a shame for us to part nobody said it was easy no one ever said it would be so hard I'm going back to the start
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : célibataire
EMPLOI : soigneur à Seaworld
MESSAGES : 982
HERE SINCE : 07/03/2014
AVATAR : .Kit Harington
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Sam 14 Juin - 19:03


Comment une bataille pourrait me faire du bien ? Quoi que, elle avait peut-être raison... Me dévouer entièrement à une cause pourrait me faire faire oublier ce qu'il ne va pas, mais pour que ça soit une vraie bataille, il faudrait que j'ai une chance de le récupérer. J'espérais que oui, mais je ne pourrais pas m'en rendre compte avant d'avoir eu les conseils d'un avocat. Je plaçais alors cette tâche en haut de ma liste de chose à faire. Rallumer un feu en moi. Depuis combien de temps n'ai-je pas ressenti la moindre flamme dans mon coeur ? Des siècles, j'ai l'impression. Et alors que mon moral se gâte et me fait sombrer de nouveau, elle me parle de Jack. De mon fils, qu'il me tarde de connaitre, de tenir dans mes bras, de bercer et d’élever. Je ne devrais pas penser à lui comme ça, pas maintenant... pour l'instant, je risque de souffrir plus qu'autre chose. Mais je l'écoute, avec un petit sourire. Elle ne le voit pas, étant toujours contre elle et mon sourire se perdant dans ses cheveux, mais je souris. ça a l'air d'être un enfant génial... Comme tous les enfants de cet âge, je suppose. Du point de vue des parents du mois. Je finis par me détacher d'elle quand même, et je baisse la tête. Pourquoi j'ai coupé mes cheveux ? Ils cachaient bien mon visage, et permettait de dissimuler quelques unes de mes expressions avant... Je... je dois retourner travailler... Je finis par reprendre la photo de Jack, et note mon nouveau numéro derrière la photo. Tiens.. au cas où tu aies des infos, ou quelque chose... On sait jamais. C'était peut-être une connerie, mais je sais pas... Je le regretterai peut-être. Sans doute.

_________________



(a):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ membre
COEUR : Célibataire
EMPLOI : Blogueuse
MESSAGES : 533
HERE SINCE : 08/06/2014
AVATAR : Jennifer Lawrence
HONNEURS :




MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   Sam 14 Juin - 19:13

Un enfant génial, oui. Même si elle s’était prise d’amitié pour le couple qui adopterait son enfant, Leah n’avait au départ pas voulu être la marraine de l’enfant : la simple idée de garder un lien avec celui-ci lui était impensable. Mais elle l’avait fait, n’ayant pas le courage de s’éloigner une fois de plus. Et ce n’est pas seulement le fait qu’il s’agissait de « son » enfant qui la faisait parler ainsi, car Jack était vraiment adorable avec son regard intense, ses boucles adorables et ce sourire qui faisait creuser des fossettes dans ses joues rondes. Elle mourrait d’envie de le revoir. « Prend soin de toi, veux-tu? » Elle range précieusement la photo dans son portefeuille, réalisant que ce simple bout de papier rassemble les deux personnes les plus importantes de sa vie : le portrait de son enfant et un moyen de rejoindre l’homme qu’elle aime. « Je vais commencer des recherches. Je t’appellerai. » Elle tente de lui adresser un sourire rassurant, mais n’arrive qu’à le regarder longuement, le trouvant encore plus beau qu’avant. « À bientôt… »

TOPIC TERMINÉ

_________________

the scientist

tell me you love me, come back and haunt me oh and I rush to the start running in circles, chasing our tails coming back as we are nobody said it was easy oh it's such a shame for us to part nobody said it was easy no one ever said it would be so hard I'm going back to the start
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tell me it's not too late... (feat. Dionysos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BE THE YOUNG ::  :: garbage dump :: rps-