AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 just let me go we'll meet again soon [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: just let me go we'll meet again soon [PV]   Jeu 17 Avr - 2:03

just let me go we'll meet again soon

   
«
Spotted
Jude Carlston et Jackie Williams à Londres : l’ancien duo a été aperçu entrain de siroter un café sur une terrasse dans le célèbre Picadilly Circus. Les fans de l’ancien duo, plusieurs toujours en deuil de leur rupture brutale, peuvent-ils enfin se réjouir d’un futur come back?! Wirlstons, stay tuned! »

« Rupture brutale »... La lecture de ses deux mots laisse un goût amer à la bouche du musicien... Amertume qui n’est, pour une fois, pas causée pas le café qu’il sirote depuis maintenant cinq minutes. Pour tout vous dire, un mélange de nostalgie et de rancune prend possession de l’âme de Jude, comme s’il revivait ce moment à l’instant même! La nonchalance de Jackie... La frustration de Jude... Et quelques injures plus tard, ce fut la fin d’un chemin qui leur a tant promis. Lui en veut-il encore? ... Oui. Beaucoup. Mais cela ne l’a pas empêché, il y a de cela une semaine, de prendre un café avec elle à Londres.

« Oui, Austin... », répond Jude sur un ton blasé alors qu’il ferme le journal. Il y a une seule raison pour laquelle Austin, son producteur (et nouvellement son agent) le contacte à une heure pareille : Jackie. « Tu veux bien m’expliquer ce que tu foutais avec Jackie Williams à Londres? » déblatère-t-il avec colère alors que Jude, de son côté, laisse échapper un profond soupir en roulant les yeux d’exaspération. « Ça va, ça va... Un mec ne peut pas voir une ancienne amie une fois de temps en temps? Je te rappelle que si ce n’était pas de Jackie, je serai probablement encore à Kilburn dans un appartement miteux entrain de boire de la mauvaise bière. » « J’ai les journalistes qui me bombardent d’appels et d’emails! », un soupir émane des lèvres d’Austin alors que Jude peut clairement imaginer ses mouvements : Un. Deux. Trois. il dépose son index et son majeur sur sa tempe droite et y effectue un massage circulaire. Quatre. Cinq. Six. Son coude, confortablement posé sur le bras de sa chaise, demeure immobile, soutenant son bras qui, celui-ci, soutient sa tête. Sept. Huit. Neuf. Il ferme doucement les yeux et inspire, laissant l’oxygène emplir ses poumons jusqu’à la longue expiration. Dix. « Ça avance l’écriture du prochain morceau? » reprend Austin, cette fois d’un ton nettement plus calme. À cet instant, Jude sort ses papiers qu’il feuillette doucement, lisant diagonalement les écrits, sautant par dessus les barbeaux et les dessins futiles d’un esprit divagué dans le monde de la procrastination. Deux pages. « Ouais, ouais. Ça.. avance. », puis Austin lui suggère de le rejoindre à son bureau, histoire de finaliser le tout. « Laisse-moi terminer mon café... J’arrive... » conclut Jude avant de glisser son cellulaire dans sa poche.

Il n’y a rien de plus frustrant que de ne plus avoir d’inspiration pour ce que l’on fait. Ce moment gênant lorsqu’on regarde la page blanche, fraiche, vierge, qui n’attend que d’être à jamais marquée par notre imagination, notre talent, nos idées... Mais elle demeure blanche. Notre manque nous laisse immobile... Cherchant les mots, les sons, les notes, les idées... Mais rien ne vient outre que cette colère envers nous-mêmes. Depuis quelques jours, c’est exactement ce que vit Jude. Un manque d’inspiration. Un manque.... Un manque. Tout simplement! Et rien n’arrive à combler ce manque.

Glissant avec négligence ses feuilles dans son sac, il traverse la terrasse afin de rejoindre Austin à son bureau... Mais la tâche n’est pas toujours facile! Maladroit comme il est (et surtout peu attentif), Jude accoste une jeune femme qui fit valser légèrement son sac vers l’arrière. Sans regarder la femme comme telle, il s’excuse vite fait et poursuit son chemin sans se rendre compte qu’il lui manque un objet très, très, très important...

   
lumos maxima
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: just let me go we'll meet again soon [PV]   Sam 19 Avr - 16:52

Assise au soleil depuis plusieurs heures, Leah profite pleinement du soleil qui réchauffe sa peau. Ayant toujours vécu en Angleterre, la jeune femme n’a jamais vraiment été habituée à cette sensation, et elle doit avouer qu’elle adore cela. Elle adore l’air marin chaud, elle adore la sensation des rayons du soleil sur sa peau, elle adore l’odeur de la crème solaire. Une fois de plus, elle en vient à une conclusion récurrente dans son esprit : s’installer en Australie était sans doute la meilleure décision à prendre. Oui, ses amis de Londres lui manquent. Mais pour ça, il y a skype, ainsi elle peut communiquer avec eux aussi souvent qu’elle le souhaite. Et il faut bien avouer que réellement changer d’environnement social n’a, jusqu’à maintenant, eu que des effets positifs sur sa vie.

Toutefois, elle s’arrache à sa séance de bronzage pour la simple raison qu’elle est assoiffée et que ses réserves d’eau sont épuisées depuis un moment déjà. Elle ne rêve que d’une chose : un énorme café glacé, bourré de sucre et de crème. C’est donc à tout hasard qu’elle se rend dans un café qu’elle n’a jamais fréquenté jusqu’ici. Au comptoir, elle se commande un latté glacé, et réalise avec une pointe de déception que l’endroit est bondé. La fraîcheur dispensée par le climatiseur ne lui donne pas tellement envie de retourner à l’extérieur, mais on dirait bien qu’elle n’aura pas le choix… Alors qu’elle vérifie pour une dernière fois, elle remarque que quelqu’un vient de quitter une table. Elle s’y précipite donc, pour réaliser que l’homme qui vient de partir a oublié plusieurs papiers sur la table. Ce n’est pas qu’elle veut être indiscrète, mais la curiosité naturelle qui a toujours modulé une partie de son caractère la pousse à lire ce qu’il y a sur ces feuilles. Il s’agit d’une partition faite à la main, un brouillon musical avec lequel elle est tellement familière. Alors qu’elle s’apprête à faire signe à l’homme, elle voit le nom gribouillé à l’entête de la partition. Jude Carlston. What. The. Hell.

Lorsqu’elle repensera à ce moment, Leah voudrait pouvoir dire qu’elle a bien su gérer le choc et qu’elle a surmonté celui-ci avec brio. La réalité est toutefois complètement différente : non seulement échappe-t-elle son café, mais la tasse éclate en mille morceaux, répandant le breuvage partout : sur le sol, sur les chaises proches, sur elle. Au moins, il s’agissait d’un café glacé. Évidemment, elle attire ainsi l’attention des clients, mais elle ne sent ni tous les regards braqués sur elle, ni les insultes que lui lance son voisin de table à qui elle a gâché le pantalon. La seule et unique personne qu’elle regarde, c’est l’homme, ou plutôt Jude, qui juste avant de sortir du commerce a entendu le bruit et s’est retourné vers elle. Elle le voit, et sait qu’il l’a reconnue. Leurs regards s’accrochent, longuement, chacun lisant sur le visage de l’autre la stupéfaction et la surprise qu’ils ressentent. « Jude… », murmure-t-elle, malgré qu’il ne peut l’entendre à cette distance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: just let me go we'll meet again soon [PV]   Lun 21 Avr - 19:05

« Leah... », murmure-t-il alors que son regard ne daigne quitter celui de la femme qu’il a si longtemps aimé. Parmi tous les pays reposant sur notre planète, ils ont choisis la même destination. Parmi tous les êtres vivants occupant notre planète, et surtout ce café, c’est entre les mains de Leah que reposent ses partitions. Parmi tous les jours que puisse porter le mois, l’année, la décennie .... C’est aujourd’hui qu’ils se sont revus, au même endroit, au même moment. Pouvez-vous croire que si Jude n’avais pas oublié ses partitions sur la table, s’il n’avait pas accosté une jeune femme et donc retardé son départ, ils ignoreraient probablement encore la présence de l’autre dans  ce pays? Jude aime croire au destin... Mais une partie de lui veut bien qualifier ce moment digne de la manipulation de Satan.

Enfin, Jude baisse les yeux sur le paquet de feuilles que tient son ancienne petite amie... Son regard se dirige ensuite vers son sac, évidemment, dénué de ces feuilles importantes. Un débat intérieur s’empare de lui : devrait-il tout simplement lui faire donation de ses papiers et tourner le dos afin de rejoindre Austin et, accessoirement, quitter le pays et s’installer sur une île déserte loin de toute forme d’humanité? ... Ou devrait-il tout simplement s’approcher et lui parler? Bien que la première solution lui semble beaucoup plus alléchante que la première, Jude fait un pas vers l’avant. « Alors j’imagine que tu as vaincu ton arachnophobie? », démarre-t-il la discussion alors qu’il tend les bras pour reprendre ses partitions.

Soyons honnêtes, avec quoi voulez-vous qu’il débute la conversation clairement gênante? « Oh! Leah! Comme ça fait longtemps! Viens là qu’on se fasse la bise et qu’on se mette à jour sur nos vies respectives! » ... Hell no. Ai-je besoin de vous expliquer à quel point le musicien a souffert de leur rupture? Perdre Leah, pour Jude, n’a pas été facile! Parfois, on perd certaines personnes qui nous ont étés chers... Certains éloignements sont causés par le temps... On perd contact puisque nous sommes trop occupés, nos buts ont changés, notre cercle social également... D’autres éloignements sont dus à une entente mutuelle. Néanmoins, la peine et la nostalgie demeurent deux forts sentiments présents! Il est vrai que la difficulté d’avancer suite à ces pertes est grandiose! Toutefois, se laisser consumer par cette peine est toxique et nous retient sensiblement lors de l’ascension de la pente épineuse d’une rupture. Pour Jude, il a cristalliser sa douleur afin de créer ce qu’il fait de mieux sur cette terre : de la musique. Ce n’est pas parce qu’il était de bonne humeur qu’il a touché des millions avec ses écrits ! C’est parce qu’il est venu chercher les âmes qui, comme lui, vivent ou ont vécus un moment difficile... Un moment similaire. Perdre Leah a été, pour Jude, l’équivalent de perdre une partie de lui à tout jamais! Et la voir là, devant lui, stupéfaite, n’est pas facile! S’il pouvait, il disparaîtrait! Et il trouve ça très dommage que la magie n’existe pas dans ce monde parce que cela aurait fait longtemps qu’il serait partit... Mais il est toujours là. Un léger sourire aux lèvres alors qu’il reprend ses écrits qu’il enfuit profondément dans son sac (vaut mieux éviter une seconde situation de ce genre...)

« Comment vas-tu.... ? », ose-t-il demander, suivi d’un regret immédiat qu’il dissimule derrière ses lèvres pincées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: just let me go we'll meet again soon [PV]   Sam 26 Avr - 16:14

Il est tellement étrange de se trouver face à quelqu’un qui nous connaît si bien, et qui à la fois nous semble tellement inconnu… Jude a connu Leah quand elle n’était qu’une gamine pleurnicheuse. Il l’a vue grandir, l’a vue passer la phase non glorieuse de l’adolescence, l’a vue devenir une femme. C’est lui qui l’a consolé lorsqu’elle se disputait avec sa mère ou ses sœurs, c’est lui qui l’a rassurée lorsqu’elle n’était pas bien dans sa peau. C’est avec lui qu’elle a partagé son premier baiser, avec lui qu’elle a fait l’amour pour la première fois, avec lui qu’elle s’est mariée… C’est elle qui a souvent pris sa défense face à son père alcoolique, elle qui l’a encouragé quant à son talent musical, elle qui a inspiré la quasi-totalité de ses compositions. C’est avec elle qu’il a trouvé le courage de se produire en public pour la première fois, c’est pour elle qu’il a arrêté la drogue, pour elle qu’il est venu s’installer à Londres… C’est lui qui l’a réparée, lorsqu’elle avait perdu confiance en la vie. C’est elle qui l’a projeté vers la popularité musicale, faisant jouer de ses contacts dans le domaine rock. C’est lui. C’est elle. Ils ne devraient former qu’un « nous » tout simple, mais la complexité de la vie en a décidé autrement. Et aujourd’hui, ils se croisent par le plus parfait des hasards, ils n’agissent pas en conséquence de toute la richesse de leur histoire, se contentant d’agir comme des presques inconnus. Et c’est cela qui fait le plus de mal à Leah, de savoir que c’est par sa faute si ils en sont aujourd’hui réduits à cette relation. C’est elle qui a merdé sur leur relation, elle qui a poussé Jude à quitter l’Angleterre pour de bon. Elle sait qu’il souffre, et sait qu’elle n’a pas le droit de s’imposer à nouveau dans sa vie. Car ce qu’elle a brisé, elle ignore si ça peut être réparé, et elle ne voudrait pas prendre le risque de faire encore plus de mal à celui qui a été si important dans sa vie…

« Je vais… bien. », répond-t-elle, ne relevant pas la question quant à son arachnophobie. Non, elle ne l’a pas vaincue, mais là n’est pas le propos. Elle connaît suffisamment Jude pour savoir que cette question était simplement une manière de dissiper le malaise et de briser la glace entre eux. Échec : le malaise est loin d’être éloigné, au contraire, il ne fait que grandir. « Et toi? » Question idiote. Elle sait dans quel état est Jude : malgré le fait qu’ils ne se sont pas adressé la parole depuis des mois, elle a suivi son évolution professionnelle et a entendu ses plus récentes compositions. La douleur et la peine du musicien se ressentent dans chaque note, chaque accord, chaque mot.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: just let me go we'll meet again soon [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

just let me go we'll meet again soon [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Recherche] Comment gagner des tickets pour les meet and greet ?
» [Video] Meet & Greet Sweden - 4 Mars 2010
» metal meet
» Until We Meet Again: The Last Weeks Of Jimi Hendrix (Caesar Glebbeek) [2011]
» Meet and Greet 2013!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BE THE YOUNG ::  :: garbage dump :: rps-